Défilé
Printemps Été 2018

Sonia Rykiel par Julie de Libran
Printemps Été 2018
À Paris, les perles fines s’encanaillent Rive Gauche

Une exploration personnelle de la féminité, façon Rive Gauche. Jouant les variations autour du symbolisme de l’huître  aphrodisiaque et de la beauté de la perle sécrétée en son sein.  Cette ode à la sensualité espiègle de la femme Rykiel fait aussi  la part belle à des imprimés vichy revisités, tout aussi évocateurs  des cafés Rive Gauche que le sont les rayures de la maison Rykiel.  La collection célèbre la personnalité et le caractère unique  de la femme dans la chaleur d’un été. Elle joue sans effort la carte  de la fonctionnalité et de la polyvalence – qualités immuables  au cœur de la maison Rykiel – permettant ainsi à la femme de poursuivre ses passions, libérée de toute contrainte vestimentaire.
Les perles sont associées à la maille rayée emblématique  de Rykiel – aux encolures, dans les bijoux ou sur les chaussures.  Les imprimés huître sont détournés de façon plus fétichiste.  Les pulls sont festonnés de détails tricotés rappelant les formes délicates des coquillages. Les paillettes capturent la lumière  avec leur iridescence évoquant la nacre. Mélangés aux rayures, à la maille et aux jeux de transparence caractéristiques de la maison, les carreaux vichy revisités intègrent  le vocabulaire stylistique parisien de Rykiel sur la « Circle Dress »  et une veste d’homme. Les coupes masculines et leur puissance sont détournées : rayures pyjamas, tissus soyeux et chatoyants d’allure aérienne, séduction d’une épaule dénudée. La combinaison d’esprit workwear incarne l’aisance du vêtement unique. Un nouveau sac, « l’Oyster » , fait son apparition : une gibecière magique en coton, inspirée des parties de pêche d’antan et transformable en six permutations.